Recherches sur l'origine et les divers établissemens des Scythes ou Goths: servant d'introduction à l'histoire ancienne et moderne de l'Europe; accompagnées de plusieurs éclaircissemens sur la géographie ancienne de cette partie du monde

Лицевая обложка
De l'Imprimerie de la République, 1804 - Всего страниц: 404
 

Отзывы - Написать отзыв

Не удалось найти ни одного отзыва.

Избранные страницы

Другие издания - Просмотреть все

Часто встречающиеся слова и выражения

Популярные отрывки

Стр. i - Recherches sur l'origine et les divers établissements des Scythes ou Goths , servant d'introduction à l'histoire ancienne et moderne de l'Europe...
Стр. i - Goths , servant d'introduction à l'histoire ancienne et moderne de l'Europe, accompagnées de plusieurs éclaircissemens sur la géographie ancienne de cette partie du Monde ; ouvrage traduit sur l'original anglois de J.
Стр. 202 - Scytharum nouien usquequaque transit in Sarmatas atque Germanos. Nec aliis prisca illa duravit appellatio, quam qui extremi gentium harum ignuti...
Стр. 263 - ... Agrippine même, qui se faisait remarquer sur une estrade élevée ; spectacle nouveau, sans doute, et bien éloigné des usages antiques , de voir une femme au même rang que le prince; elle-même se disait associée à un empire fondé par ses aïeux. (TACITE, Ann., liv. xn, chap. 37.) XLVI. Les Peucins doivent avoir habité la côte de la mer Baltique, à l'embouchure de la Vistule, sur le bord oriental de cette rivière, c'est-à-dire la Prusse actuelle ; de là ils s'étendirent au sud ,...
Стр. viii - Depuis la première publication de son ouvrage, M. Pinkerton a fait beaucoup de lectures sur le même sujet, et il s'est convaincu de plus en plus de la vérité de ses opinions. Cette traduction , à laquelle il a fourni des additions considérables, 'et .'qu'il': a enrichie de nouvelles notes , principalement relatives à la littérature, l'histoire et la géographie du Nord, a été achevée sous ses yeux.
Стр. 221 - Nec dicta res morata : quos quum tanta celeritate venire rex addidicisset , in fugam vertitur , exercituque cum omni apparatu belli relicto , in regni|fn trepidus se recepit. Scythas ab jEgypto paludes prohibuere : inde reversi , Asiam perdomitam vectigalem fecere , modico tributo, magis in titulum imperii, quam in victoriae praemium, imposito.
Стр. xxii - ... rapprochaient d'un peuple civilisé, de manière à faire ressortir le contraste de leurs conditions. Mais avec quels peuples at-on pu comparer les Scandinaves des premiers siècles du moyen âge, pour les nommer Barbares? Est-ce avec ces Romains abrutis, auxquels le grand Théodorik eut à dire : Imitez mes Goths , dont la valeur dans les batailles ne peut être égalée que par la douceur de leurs mœurs dans la vie domestique ? ou avec ces Grecs qui ensanglantaient le monde pour des querelles...
Стр. 328 - Riphaeis jugis minor, immanem ad Cimbrorum usque promontorium efficit sinum, qui Codanus vocatur, refertus insulis: quarum clarissima Scandinavia est, incompertae magnitudinis, portionem tantum ejus, quod sit notum, Hillevionum gente D. incolente pagis, quae alterum orbem terrarum eam appellat.
Стр. 260 - ... de Malte-Brun, tom. i, pag. 241-) — La partie de la Germanie située vers l'embouchure de la Vistule , ou la Prusse actuelle , était , à n'en pas douter, connue des Grecs avant le temps d'Hérodote ; c'était là la contrée qui, dans les temps anciens , ainsi que de nos jours , fournissait tout l'ambre, et où on le trouve encore en si grande abondance, qu'il forme une branche de revenu très-importante.

Библиографические данные