Les chroniques: ... poésies, Том 10

Передняя обложка
 

Отзывы - Написать отзыв

Не удалось найти ни одного отзыва.

Избранные страницы

Содержание


Другие издания - Просмотреть все

Часто встречающиеся слова и выражения

Популярные отрывки

Стр. 261 - Les aucuns des autres disoient à l'encontre que ce seroit grand'folie s'il se combattoit, car il ne savoit que chacun pensoit, ni si point trahison y avoit : car si fortune lui étoit contraire, il mettoit son royaume en aventure de perdre, et si il...
Стр. 122 - ... que ce fût une fille, que les douze pairs et les hauts barons de France eussent conseil et avis entre eux d'en ordonner, et donnassent le royaume à celui qui avoir le devroit (*). » La reine accoucha d'une fille.
Стр. 262 - Si avoit par plusieurs fois jeté ses sorts sur l'état et aventures du roi de France et du roi d'Angleterre, et avoit trouvé en l'astrologie et par expérience que si le roi de France se combattoit au roi d'Angleterre, il convenoit qu'il fut déconfit. Donc, il, comme roi plein de grand'connoissance, et qui doutoit (craignoit) ce péril et le dommage du roi de France son cousin , avoit envoyé jà de long temps moult soigneusement lettres et épitres au roi Philippe et à son conseil, que nullement...
Стр. 145 - Ces lettres rapportèrent enFrance les dessus nommés seigneurs, quand ils se partirent d'Angleterre, et ils eurent congé du roi; et les baillèrent au roi de France , qui tantôt les fit porter en sa chancellerie et mettre en garde avec ses plus spéciales choses à la cautelle (garde) du temps avenir. Nous nous souffrirons à parler du roi d'Angleterre un petit, et parlerons d'aucunes aventures qui avinrent en France. CHAPITRE LIV. COMMENT LE ROI DE FRANCE PRIT EN HAINE...
Стр. 331 - Le siredeBeaumontqui véoit (vojoit) son neveu en grand désir de combattre ses ennemis, lui accorda volontiers, et dit qu'il iroit et feroit le message. Si vint à son logis et s'appareilla bien et faiticement (régulièrement), lui troisième de chevaliers tant seulement, le sire de Fagnoelles et messire Flourent de Beaurieu , et un autre chevalier qui portoit son pennon devant lui, montés sur bons coursiers, et chevauchèrent ainsi sur le rivage d'Escaut. Et avint que de l'autre part le sire...
Стр. 414 - Or aviegne qu'aviegne, car il n'est autrement. » A donc osta son doit la Puchelle au cors gent, Et li iex clos demeure, si ques virent le gent, Et...
Стр. 33 - Hainaut et leurs beaux enfans qui vous recevront à (avec) grand'joie, car je leur en ai jà ouï parler. » Et la dame lui octroie et dit: « Sire, je trouve en vous plus de confort et d'amour qu'en tout le monde. Et de ce que vous me dites et (il Estant du mot latin stando.
Стр. 125 - Boncques des seize mille Flamands qui morts y demeurèrent n'en recula un seul, que tous ne fussent morts et tués en trois monceaux l'un sur l'autre, sans issir (sortir) de la place là où chacune bataille commença, qui fut l'an de grâce mil trois cent vingt huit, le jour saint Barthelemy (l).
Стр. 214 - ... de beaux draps comme la chambre du roi; et fut le roi Anglois assis, la couronne d'or moult riche et moult noble sur son chef, plus haut cinq pieds que nul des autres, sur un banc d'un boucher, là où il tailloit et vendoit sa chair. Oncques telle halle ne fut à si grand honneur.
Стр. 421 - Adonc, dist la Roine, je-sai bien, que piecha, « Que sui grosse d'enfant, que mon corps senti l'a, « Encore n'a il gaires, qu'en mon corps se tourna, « Et je voue, et prometh a Dieu, qui me crea...

Библиографические данные