Traité élémentaire d'astronomie physique: Théorie du soleil. Théorie de la lune

Лицевая обложка
J. Klostermann fils, 1811
 

Отзывы - Написать отзыв

Не удалось найти ни одного отзыва.

Другие издания - Просмотреть все

Часто встречающиеся слова и выражения

Популярные отрывки

Стр. 541 - On prend pour unité de hauteur la moitié de la hauteur moyenne de la marée totale qui arrive un jour ou deux après la syzygie, quand le Soleil et la Lune, lors de la syzygie, sont dans l'équateur et dans leurs moyennes distances à la Terre. On nomme marée totale la demi -somme des hauteurs de deux pleines mers consécutives, au-dessus du niveau de la basse mer intermédiaire. Dans les ports des côtes de France, les plus grandes marées suivent d'un jour et demi la nouvelle et la pleine Lune....
Стр. 303 - Mais vu l'extrême petitesse des mouvemens les plus considérables que nous puissions imprimer aux corps, eu égard au mouvement qui les emporte avec la terre; il suffit, pour que les apparences d'un système de corps soient indépendantes de la direction de ce mouvement, qu'un petit accroissement...
Стр. 449 - ... dont il essaya de déterminer le rapport de ces distances. Aristarque mesura l'angle compris entre les deux astres, au moment où il jugea l'exacte moitié du disque lunaire, éclairée. A cet instant, le rayon visuel mené de l'œil de l'observateur, au centre de la lune, est perpendiculaire à la ligne qui joint les centres de la lune et du soleil ; ayant donc trouvé l'angle à l'observateur, plus petit que l'angle droit, d'un trentième de cet angle; il en conclut que le soleil est dix-neuf...
Стр. 384 - Après de longues suites d'essais et d'observations , on est parvenu à représenter très- exactement cette inégalité , en la supposant proportionnelle au sinus du double de la distance angulaire de la lune au soleil , moins l'anomalie moyenne de la lune. Le coefficient de celte proportionalité est i°,4go2. La période de l'éveclion diflere peu d'une révolution périodique de la lune , elle est de 37>,iT8533 (a). 354. On observe encore dans 1...
Стр. 128 - Mais, quand on vient à déterminer, à l'aide du diamètre apparent, le rapport qui existe entre la plus grande et la plus petite distance du soleil à la terre, on trouve que ce rapport est très-différent de celui auquel l'hypothèse d'Hipparque nous a conduits.
Стр. 305 - ... soleil qui paraissait monter ou descendre d'un tropique à l'autre; tandis que, actuellement, la terre étant en mouvement, c'est elle qui se présente au soleil sous différents aspects dans les diverses parties de son orbite.
Стр. 68 - ... étendues. Ainsi , à ne considérer que le seul effet des causes constantes qui agissent actuellement sur le système du monde, on peut affirmer que le plan de l'écliptique n'a jamais coïncidé et ne coïncidera jamais avec le plan de l'équateur : phénomène qui, s'il arrivait, produirait sur la terre un printemps perpétuel.
Стр. 151 - En astronomie , on appelle révolution ou année anomalistique le temps qui s'écoule depuis l'instant où le soleil part de son apogée jusqu'à celui de son retour apparent au même lieu , parce qu'on appelle anomalie du soleil la distance angulaire de cet astre au périgée de son orbite.
Стр. 58 - Trigonométrie sphérique, les sinus des angles sont entre eux comme les sinus des côtés opposés, si ce n'est que, sur la sphère, les côtés sont réels, et que dans le plan on doit les considérer comme imaginaires, de même que si le plan était une sphère imaginaire.
Стр. 543 - C'est une période de vingt- huit années juliennes, après laquelle les jours de la semaine reviennent dans le même ordre aux mêmes jours du mois.

Библиографические данные