Изображения страниц
PDF
EPUB
[blocks in formation]

contre la tenduë. Il auoit fait preparer yn carreau au costé droict de la porte , femblable au sien, pour noftre Capitaine,& pour nous autres, des nates de menus ioncs bien mis en æuure. A gauche estoit assız aussi sur vn carreau , vn de ses gendres, nommé Andianseron, court & gros de taille demeurant au mesme village, riche en bestail, & qui depuis fut nostre protecteur.

Apres quelques discours ordinaires en telles rencontres, le Roy en langue Portugaise, qu'il auoit appris dans l'espace de quatre ans qu'il auoit seiourné à Mozambique parmi les Portugais, nous offrit fon logis, qui n'auoit en longueur que six brasses, & trois de large , antrapé de plusieurs paniers de joncs, ce que nous refusalmes, nous contentans de celuy d'Andianseron fon

gendre , qui nous le presenta auec vn visage

& grande demonftration d'amitié. Nous y filmes bonne chere quatre iours entiers, beuuans du miel cuit auec de l'eau, ils appellent ce breuuage , Sic, & couchasmes dans des licts de cotton en façon de rets, suspendus aux traueaux qui croisoient au lieu où manquoit le plancher, lesquels li&s nous auions apporté de nostrę vaisseau, cstans accoustumez à dormir en iceux pendant nostre voyage sur mer. Le palais d'An

trente

Quyert,

nous e fien quelplande baroit en eüil de

, estoit

lianraPpuiếc

[ocr errors]

dianseron estoit tel que celuy de son beaupere Andianramac , couuert de fueilles de balisiers, ou palmites, qui ont les troncs auffi gros que nos noiers, sans branches, n'ayans qu'vn amas de fueilles au dessus, longues de fix pieds, & larges de quatre : le plancher estoit garni de l'escorce du mefme arbre, espoisse d'vn poulce. Plusieurs paniers rangez

l'vn sur l'autre seruans de coffres , enfermoient toutes les richesses de ces Princes. Les couuercles estoient attachez aux paniers auec des cordes de mahault, qui est vne espece de tileul franc, qui croist. par toute l'Isle, mais en plus grand nombreaux Antauarres , peuples au delà des Maratanes, placez à la pointe deceste grande Ille de Madagascar, du costé du Nord.Ces cordes font noüées de telle sorte , qu'autre que celuy qui les ageance , ne les peut démesler qu'en les coupant. Le principal des paniers, où ils referrent leur coral fin, cristal, pierres precieuses, & autre chose de prix s'appelle, Sandoc. Aux autres ils enferment leurs bagatelles de moindre eftime, de verre, leton, plats de terre , qu'ils nomment Louies

. Gondoles de noix de cocos, conques, assietes, napes, seruiertes, plats & cueiliers, qui font aufli de fueilles d'allisiers. A yn coin dela chambre du costé du couchant , est vn foier de

terre terre

[ocr errors]

de son beaude fueilles de lestroncs auffi nches

, n'ayans us, longues de e : le plancher unelme arbre, 5 paniers ran

coffres, ende ces Prinatrachez aux nault, qui est i croist par nombreaux Maratanes, Ille de Macordes font te celuy qui

[ocr errors]

terre argilleuse , sur lequelon mec trois pierrés pour soutenir leurs grands vaisseaux,qui font de terre noire luisante & quitte au sou leil, dans lesquels ils font cuire leur vin, leurs racines, & legumes. Ces vaisseaux, de la capacité des filettes de Bourgogne, font sans pied & fans anses', 'ronds & larges par le dellous, & eftroits par la bouche, ils les nomment Vellangues

. Et parce que leur bois iette peu ou point de fumée, ils n'ont poinç de cheminée en leurs logis.

Le lendemain matin de nostre arriuée en ce lieu nous fusnes donner le bon -jour à Andianramac, deuant lequel nostre Capi. taine ouurit vne quaisse pleine de diuerses marchandises ', qu'il desploia , inuitant le Roy de prendre ce qui luy feroiq plus az greable , il prit pour luy yn chapeler de coral fin cizelé pesant cinq onces, & quelques bracelets de verre pour les Dames, pour lesquelles choses il nous donna cins quante beufsi Apres luy: Andianferon fon gendre choisir cinq pierres d'agathes, des coliers de fausses perles , & des chxis. nettes de leron blanc, &pour cela il nous fit deliurer-vingt-deux bæuts. Tous lesquels bæeufs furent conduits iusques au porą fain: Ete Luce par des Negres que le Roy nous donna, Duquel &d'Andianferon ayans pris

с

er qu'en les iers, ou ils

pierres pre

و

ppelle, San irs bagatel

leton, plats . Gondoles etes, napes, i font aufli ela chamn foier.de

congé quelque jours apres, nous filmes yne salue de nos armes à feu, au milieu de la place du village, laquelle estonna tellement le menu peuple, que la plus grande partie d'iceluy tomba à terre de peur. 36: Eltans de retour au port Saincte Luce, nous tirasmes de noftre Aucte les membres de nostre barque pour la monter, esperant, fuivant notre premier dessein, faire le voyage de la mer Rouge. La barque montée dans huict iours , & mise en mér, il y eust diffention entre le Capitaine , & le maistre de nostre navire , qui maintenoit ; qu'il le failloit charger de bois d'ebene, duquel il y auoit abondance en l'ifle, & s'en retourner en France, & le Capitaine au contraire, qu'il falloit passer outre , & chercher quelque bonne prise.

Pendant ce debat, la maladie se mit parmi nous , les fievres chaudes ayans troussé en trois iours, la plus grande partie de ceux qu'elles attaquoient. Ceux qui n'en furent atteins, d'abord alloient

par

l'isle trocquer de la marchandise contre des poulets , cabrils ,oranges, & citrons, pour soulager les malades:i'estois de ce nombre auec le Capitaine, & quelques autres, qui tenans le haut des montagnes pour y faite la queste , 8 cftaas en vn air iplus temperé,

fulmes pea

ر

[blocks in formation]

incte Luce, es membres 1, esperant

, irelevoyade montée r, il y eust le maistre t, qu'il le duquel il y i retourner traire, qu'il er quelquc

dant ce temps exempts de maladic, mais
lors que nous fusmes descendus au pore,
& que de quatre chirurgiens il n'en resta
plus qu'vn, ceux qui se portoient bien au
parauant , furent attaquez du mefthe mal
que leurs compagnons. Pour obuier à ce
malheur , & chercher du soulagemene , il
fut arresté', que nous quitterions ce port,
& chercherlons i vne demeure plus saine.
On mit nos rafrechisemens dans le nauire,
& les malades dans la barque, & ayans quit-
té Saincte Luce, où nous auions elté fix mois
entiers, nous descendismes au port de Saina
cte Claire, qui eft huick lieuës plus bas que
l'autre, tirant au Sud. Mais encore que Hair
fut meilleur en ce lieu ; qu'en l'autre, ces
fievres'estant contagieufes, il n'y eut per
fonne de nous qui en fut exempt. Iefus des
derniers attrapé, & cela feruit à la guerison
d'vne partie de nos gens, aufquels ie seruis
de chirurgien & degouverneur. Enfin nous
ne restasmes en tout que

cinquante fi abba-
tus, qu'il falluc plus de fix mois pour nous
remettre , estant Scaffamezlqu'on ne nous
pouuoie souter: 1 :

-12
Mais comme vn malheur est d'ordinaii
re fuiui d'vn autre, il arriua que nortonai
uire fe tronua en tres mauuais estat) & in
gé inhabile au voiage, la mer eftant en ces

Cij

[blocks in formation]
[ocr errors]

ctie de ceux n'en furent lle trocquer poulets , cam

[ocr errors]
[ocr errors]

soulager les

uec le Capi

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

dans le haut queste , &

alaies per

« ПредыдущаяПродолжить »