Изображения страниц
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Il y a la figure d'on oiseau semblable à celuy • cy , cxcepté que

DES OISE AVX
I
L'y a des oiseaux qu'ils appellent Vvour-

res fouches, c'est à dire oiseaux blancs. Ils lans aucune pellicu- ont le bec plat, & crochu en dehors

par le,dás George Maio dessus , auec lequel ils remuent l'arene & la Koire naturelle du yase de la mer, comme auec vn locher , enAliens l'appellentla leuans & attrapans les salicoques, & petits pinambous Nhandu poissons, desquels ils viuent. Ils ont le col, moirs & blancs, com & iambes longues , comme aussi les ailles, me pies,dies. Gara les pieds comme nos oisons, leurs plumes dagascar & l'Afri- sont rouges sur le dos , & blanches Tous le

ventre & la poitrine , nous les appellons

Flamans, à l'imitation des Portugais, qui les ne la figure , & la nomment, Flamencos. Leurs canars sont gros Aoire naturelle du comme sont nos oisons, ils ont entre lebec Brefilliu. s. sous le & la teste yne excrescence de chair noire, des Portugais, Pata

. plate & ronde , comme vn real d'Espagne oiseau a fur'le bec, fait au moulinet , sinon qu'elle recourbe vn differe en couleur de peu sur le bec, representant la figure de leurs caluy de Madagaf- cognées, c'est pourquoy les insulaires de.

Madagascar appellent cette excrescence,
Feique, qui veut dire cognées, & ces oiseaux,
Vvourres Feiques. Ils sont du plumage de nos

quc.

Marcgrauius en dó.

[ocr errors]

canars.

La figure de cet oi l'ay veu dans l'ifle Maurice des oiseaux uigation des Hol: plus gros qu’yn cygne, sans plumes par le

,

1

corps , qui est couvert d'en duuet noir, il a orientalles, entades
le cul tout rond, le cropion orné de plumes dice de l'an 198. 11.
trespuës, autant en nombre que chaque oi- ste.
seau a d'années , au lieu d’aisles ils ont pa-
reilles pluines

que ces dernieres,noires & re-
courbées, ils sont sans langues , le bec

gros se courbant vn peu par dessous , hauts de iambes, qui sont escaillées, n'ayans que trois ergots à chaque pied. Il a vn cry comme l'oison, il n'est du tout si fauoureux à manger , que les fouches & feiques, desquelles nous venons de parler. Ils ne font qu'vn cuf, blanc, gros comme vn pain d'vn sol, contre lequel ils metteñe vpe pierre blanche de la groffeur d'vn ceuf de poules. Ils ponnent sur de l'herbe qu'ils amåssent , & font leurs nids dans les forests, si on tuë le petit, on trouue vne pierre grise dans son gesier, nous les appellions , oiseaux de * Nazaret. * Peueeftre que ce La graisse est excellente pour adoucir les nom leur a este donmuscles, & rerfs.

Les Faisans de ces isles sont plus gros & plus haut que celle plus beaux que les nostres, ayans comme des Paons, des miroüers sur la teste fortefleuez, guateur du costé du les aisles rouges par dessous, bruñes par dessus, ils ont le col long de couleur de celuy

Leurs perdris påreillement sont plus grosses que les nostres, ont le bec rouge, il y en

né, pour auoir este trouuez dans l'isle de Nazare , qui est

17. degré delà l’E.

de pigeon.

a de tannées, d'autres toutes noires , on les nomme à Madagascar , Vvourres Maheres, oiseaux forts, parce qu'ils se battent & s'entretuent comme les nostres, lors qu'ils sont

en amour.

Il y a en l'ifle Maurice & Madagascar des tourterelles blanches, d'autres noires,& aussi des rouges, Des ramiers, & bizais. Des poules rouges, au bec de becasse ; pour les prendre il ne faut que leur presenter vne piece de drap rouge, elles suiuent, & se laissent prendre à la main : elles sont de la grosseur de nos poules, excellentes à manger.

Outre les poules ordinaires semblables aux nostres , il y a des Pintades , appellées par les habitans Acangues

, ayant la teste comme vn esperuier chaperonné, le bec droit, court, & fort, les plumes mouchetées de gris

blanc & noir, bien vnies, en quoy elles difLa figure de la pou- ferent des poules d'Afrique , qui ont le bec le d'Afrique et dans crochu & le col yelu. Retournant en mon

païs, i'en apportay quatorze,desquelles il ne m'en eschapa qu'vne seule , que ie donnay à vn mien amy, estant à Dieppe.

Les Herons de ce pays, ont de grands & bles au Bresil appel. Jez Guara. La figure gros becs, qui se courbent peu à peu 'en bas liu 5.de l'histoire du à la façon des coutelas Polonnois : leurs

plumes sont violettes, les aisles finissent auec la queuë, leurs cuisses iusques au næud

Marcgrau. pag. 192.

Il y en a de sembla

Brelil ch.8.

liu. 2. pag. 4.

de la iambe sont couuertes de petites plumes, les iambes longues & dechargées, d'vn gris delaué comme est aussi le bec. Le poulsin est noir ,lors qu'il grandit il est cendré, puis apres blanc, puis rouge, & en fin colombin, ou d'un violet clair. Il vit depoisson, Les oiseaux de proye s'y trouuent de plus sieurs espeçes , ne differans en rien de ceux de l'Europe, i'ay trouué dans leurs nids des grenqüilles , & des lezards, ceux-cy font nommez par les insulaires , Annolis.

l'ay veu dans l'ille Maurice des oiseaux La figure de ces oid'vn excellent gouft, ayant bec de becalle, digation des Holla queuë extraordinairement grande & four- landois aux Indes cheuë , subięć pour lequel nous les nomass mes; Ciseaux de cousturier, à l'imitation des Portugais , qui les nomment Rabos forcados, Ils font si peu : sauuages qu'ils se laissent prendre à la main , & tuer à coups de baItons , ils ont la poitrine blanche, le reste noir, ils viuent de poissons volans & d'oiseaux.

29:13 PM l'ay ausfi yeu dans Madagascar des merles gris, bruns, au bec iaune. D'autres poirs, ayant yne huppe entre le bec & la țeste.

Il y a dans la province de Malegasse des perroquets noirs & gros comme nos corbeaux, on les nomme Vvoures meinte, oi, scaux noirs. * Le verd, que nous appellons mene ni upwe jula.

Riij.

[ocr errors]
[ocr errors]

Perique , eft dit par eux Maffassey; qui veut dire, petit, il est inoins gros qu'vn merle. Il y en a encore de plus petits en l'isle Maurice, qui ont le col iaune & le reste verd, il ne palle pas la grosseur d'vne alouette. Le plus beau, & qui est en plus grand nombre dans l'isle de Madagascar, ayant le goust du fainier quand on le mange, il a le plumage gris & violet. Les perroquets font leurs nids sur les palmites au bout des rameaux, ils sont de ioncs rompus en façon de boule , auec vn seul trou, comme aux nids d'hirondelles.

En la prouince des Malegasses on trouue des oiseaux petits comme des ferins ayant vn ramage tres-nielodieux, ils ont les aifles jaunes par dessous, tout le reste du corps est rouge. I'en apportay

à Rouen. Les aigrettes ont le bec semblable à cez luy de la becasse, le corps aussi gros que nos poules ; il y en a de grises & pourprées, les autres blanches, les belles plumes sont sur le col & fur fé cropion, elles sont haut iontées, comme tous les autres oiseaux de mer, & de riuieres, qui viuent de poisson, & aiment les fables, & les rochers.

Nous appellasmes vne petite iste qui est à quatre lieuës au delà du Cap de Bonne-Efperance , liste des oiseaux , pour le grand

« ПредыдущаяПродолжить »