Изображения страниц
PDF
EPUB

ches mir gereicht wurde, bezüglich des Ursprungs des französisch-deutschen Krieges die Worte enthielt: Les fautes de Louis Napoléon donnaient à Bismarck l'occasion de susciter la guerre contre la France.) Auch der Zeichenunterricht findet

*) Es wird nicht uninteressant sein zu erfahren, welcher umfangreiche Geschichtsstoff in den 5 Jahren des enseignement secondaire nach der Ministerialverordnung vom 25. Juli 1894 zu absolvieren ist, und wie er auf die einzelnen Kurse verteilt worden. Erstes Jahr. Histoire ancienne des peuples de l'Orient. Ancien empire. Ménès-Fondation de Memphis-La 4. dynastie-Les Pyramides - 5. et 6. dynastie-Civilisation de l'ancienne Egypte. Moyen empire. 1. La 11. et la 12. dynastie- Le Fayoum-Le lac Moeris-Le Labyrinthe. 2. Invasion des Hycksos ou rois pasteurs. Nouvel empire. 1. La 18. dynastie- Ahmes I-Expulsion des Hycksos-Conquêtes des Egyptiens sous Thoutmès I, Thoutmès II et Thoutmes III. 2. La 19. dynastie-Séti I -Ramses IIMénephtah-Moise et les Hébreux. 3. La 20. dynastie-Ramses III. 4. L'Egypte depuis sa 21. jusqu'à la 25. dynastie-Invasion des Ethiopiens et des Assyriens. 5. La 26, et la 27. dynastie- Psammetick I Néchao- Psammétick II-Ahmès II-Conquête de l'Egypte par Cambyse. Les Israélites ou Hébreux. 1. Abraham-Jacob-Joseph-MoiseL'exode-Les Juges-Samson-Samuel. 2. Les Hébreux sous les rois-Saül-David-Salomon. 3. Séparation des royaumes d'lsraël et de Juda sous Jéroboam. Les Phéniciens. Sydon-Tyr-Fondation de Carthage. Assyrie et Babylonie. 1. Ninive-Sargon. 2. Sennachérib-Destruction de Ninive. 3. Empire babylonien-Nabou Koudour Oussour. La Perse. Les Perses- Cyrus-Cambyse. Zweites Jahr. Histoire ancienne. Hist. de la Grèce. 1. Sparte et Athènes- Lycurgue et Solon. 2. Les Guerres Médiques. 3. Athenes au temps de Péricles - La civilisation grecque. 4. Hégémonie athénienne et hégémonie spartiate. 5. Thebes - Pélopidas et Epaminondas. La Perse et 'Egypte jusqu'à Darius Codoman. Xerxes - Révolte des gyptiens-L'Egypte sous les successeurs de Xerxes-Décadence de la Perse- Avènement de Darius Codoman. La Macédoine. Alexandre le Grand- Ses conquêtes- Partage de son empire. L'Egypte sous les Ptolémées. 1. Prospérité de l'Egypte sous les premiers Ptolémées-Ptolémée I - Ptolémée II - Ptolémée III. 2. Décadence de l'Egypte-Cléopätre - lntervention des Romains - César - Marc Antoine - Octave - L'Egypte réduite en province romaine. Histoire Romaine. 1. Rome sous les rois - La République Romaine en résumé. 2. Les Guerres Puniques- Annibal. 3. Puissance de Rome vers 138 av. J. C. 4. Le premier Triumvirat. César; ses conquêtes - Rivalité de César et de Pompée - Bataille de Pharsale - Dictature de César - Sa mort. 5. Le second Triumvirat - Antoine et Octave - Etablissement de l'Empire. 6. Siècle d'Auguste - La civilisation romaine. 7. Les principaux empereurs romains (Vespasien - Titus-DioclétienConstantin - Théodose) - Division de l'empire romain en empire d'Orient et empire d'Occident. L'Egypte sous la domination romaine, jusqu'à la conquête par les Arabes. 1. Résumé de l'histoire de l'Egypte sous les empereurs romains d'Occident jusqu'à Dioclétien. 2. Résumé de l'histoire de l'Egypte sous Constantin et les empereurs d'Orient. Le Christianisme en Egypte - Les Jacobites et les Mélékites. 3. Chosroès et Héraclius. Drittes Jahr. Histoire générale des Arabes et histoire spéciale de 1'Egypte, dépuis la conquête par les Arabes jusqu'à la conquète par les Ottomans. 1. L'Arabie ancienne. Résumé de l'histoire primitive des Arabes avant Mohammed. 2. La conquête arabe- Conquête de la Syrie sous Abou Bekr et Omar - Conquête de la Perse. 3. Conquête de l'Egypte. Les Khalifes Ommiades. 1. Avènement des Ommiades- Moawieh Yézid- Les guerres civiles-Hussein ibn Ali-Bataille de Kerbélah - Abdallah - Merwan I - Abd el Melek - Premieres expéditions des Arabes en Mauritanie. 2. Nouvelles conquêtes des Arabes sous Abd el Melek - Conquête de la Mauritanie- Le Khalif Walid-Conquête de l'Espagne-Bataille de Poitiers. 3. Etendue de l'empire arabe après le règne de Walid -Nouvelles guerres civiles Merwan II - Révolte d'Abou-Moslem dans le Khorassan-Renversement de la dynastie des Ommiades. Les Khalifes Abbassides. 1. Les Khalifes Abbassides jusqu'à la mort d'Al Mamoun - Abou el Abbas - Abou Gaffar el Mansour - Fondation de Bagdad - El Mahdi et El Hadi - Haroun el Rachid - El Mamoun. 2. El Motassem - Décadence et démembrement de l'empire arabe 3. Croisades - Causes des croisades - La premiere croisade. 4. Invasion des Mongols - Destruction du Khalifat de Bagdad. Histoire particulière de l'Egypte. 1. L'Egypte sous les premiers Khalifes. 2. L'Egypte sous es Toulounides et ses Ekchidites. 3. Les premiers Fatimites. Conquête de l'Egypte par les Fatimites - El Moezel din Allah - Fondation du Caire et de la mosquée El Azhar. 4. L'Egypte sous les Fatimites. 5. L'Egypte sous les Ayoubites - Troisième

[ocr errors]

croisade - Croisades en Egypte. 6. Résumé de l'histoire de l'Egypte sous les Mamelouks. 7. Conquête de l'Egypte par les Ottomans. Viertes Jahr. Histoire sommaire de l'Europe y compris l'empire Ottoman et histoire particulière de l'Egypte sous les Ottomans. L'Europe au moyen áge. 1. Les Francs - Charlemagne. 2. Fondation des royaumes de France et d'Allemagne. 3. Frédéric Barberousse. 4. Fondation du royaume d'Angleterre-Alfred le Grand. 5. Résultats généraux des Croisades. Découvertes maritimes au XV siècle. 1. Christophe Colomb. 2. Vasco de Gama. Empire ottoman. 1. Orthogrul - Osman Orkhan - Mourad I. 2. Bayezid I et Timour Lenk: Bataille d'Ancyre. 3. Mohammed I et Amurat II. 4. Mohammed II. Prise de Constantinople. 5. Bayezid II. Sélim I. 6. Soliman le Magnifique. 7. Sélim II. L'Europe au XVI. siècle. 1. La Renaissance et la Réforme. 2. Espagne et Allemagne - Charles Quint et Philippe II. 3. FranceFrançois I et Henri IV. 4. Angleterre - Elisabeth. 5. Résumé de l'histoire de l'empire Ottoman au XVI. siècle. L'Europe au XVII. siècle. 1. Empire d'Allemagne Guerre de Trente ans. 2. France - Louis XIII et Richelieu - Louis XIV. 3. Angleterre - Cromwell - Guillaume d'Orange. 4. Résumé de l'histoire de l'empire Ottoman au XVII. siècle. L'Europe au XVIII. siècle. 1. Suède, Russie et Turquie - Charles XII- Pierre le Grand-Ahmed III. 2. Prusse et Autriche - Frédéric II et Marie Thérèse. 3. Russie - Catherine II - Partage de la Pologne. 4. Relation de la Russie, de la Turquie et de l'Autriche au XVIII. siècle , 5. Angleterre - Georges II. - Conquête de l'Inde - Indépendance des Etats Unis. L'Egypte sous la domination ottomane. 1. Administration et organisation de l'Egypte par Sélim I et Soliman le Magnifique. 2. Résumé de l'histoire de l'Egypte sous le gouvernement des Pachas. Aly bey El KébirMohammed Abou-Dahab-lbrahim bey – Mourad bey. Fünftes Jahr. Histoire sommaire de l'Europe dans la dernière partie du XVIII. siècle - La Turquie et l'Egypte aus XIX. siècle. 1. France - La Révolution Française - Guerre contre l'Europe - L'empire en France. 2. Conquête et chute de Bonaparte. Congrès de Vienne. 3. Révolutions de 1830 et de 1848 en Europe. 4. Guerre de Crimée. 5. Formation de l'unité italienne. 6. Guerre austroprussienne 1866. 7. Guerre franco-allemande 1870 - Formation de l'empire allemand. 8. Turquie et Egypte - Mahmoud II - Indépendance de la Grèce - Mahmoud II et Mohamed Aly. 9. Guerre turco-russe ou des Balkans 1877: Traité de Berlin. 10. L'Egypte sous Mohamed Aly et ses successeurs. *) Der Lehrplan des Zeichenunterrichts in den fünf Klassen der Mittelschule lautet für das erste Jahr: Dessin à main levée-Dessin d'après le relief d'ornements purement géométriques empruntés au style grec et au style arabe. Mèmes dessins de mémoire - Dessin des divers genres de lettres usitées dans les plans, cartes, titres. Dessin d'après le tableau noir ayant pour objet les éléments de l'art arabe, à main levée sans le secours d'aucun instrument. für das zweite Jahr: Dessin a main levée d'après le tableau noir; motifs empruntés à l'art arabe avec entrelacs sans le secours d'aucun instrument - Dessin d'après les plâtres (art arabe) avec les ombres propres et les ombres portées (a main levée)Dessin d'après nature d'objets usuels très simples - Mèmes dessins de mémoire. für das dritte Jahr: Emploi des instruments- Dessin des principales figures géométriques-Applications empruntées à l'art arabe -Traits et entrelacs- Principes du lavis à teintes plates-Composition des teintes - Teintes et signes conventionnelsDessin reproduisant des motifs de décoration de surfaces planes ou en relief (carrelages, vitraux, panneaux, plafonds, mosaiques empruntées à l'art arabe). für das vierte Jahr: Relevé avec cotes et représentation géométrique au trait et à une échelle déterminée de solides géométriques et d'objets, tels que assemblages, de charpente et de menuiserie, gros meubles - Cette étude faite d'abord d'après des modeles doit être faite ensuite d'après nature. Emploi du lavis pour exprimer la nature des matériaux et teintes conventionnelles. Application de cette étude à des motifs de l'art arabe. Quelques séances seulement consacrées à l'étude de la figure humaine-Etude de ses proportions. für das fünfte Jahr: Notions tres élémentaires sur les divers styles d'architectures: Style égyptien, style grec (ordres divers grecs), style romain, style byzantin, style arabe. Leçonsfaites autableau par le professeur-Etude de diverses plantes ornementales,

[ocr errors]

animaux et figures employés dans la décoration architecturale des différents styles précités - Croquis à la plume. Vorgedruckt ist diesem Plan folgende Bemerkung: Tel qu'il est conçu, le programme du dessin a pour but d'exercer la justesse du coup d'oeil des élèves et leur intelligence des formes; de leur donner l'habitude de les exprimer rapidement d'une manière claire et correcte; d'éviter avec soin tout ce qui peut fausser leur goüt: enfin de leur inculquer des notions suffisantes sur l'art de leur pays. Recht interessant ist auch der Lehrplan der Histoire naturelle, insbesondere was bezüglich hygienischer Belehrungen im fünften Jahre vorgeschrieben. Das erste Jahr hat noch keinen naturgeschichtlichen Unterricht. Zweites Jahr: Botanique. Comparaison entre les animaux et les végétaux. Tige, racine, feuille, fleur, fruit et graine; leurs formes et leur fonction. Germination. Grandes divisions du regne végétal. Drittes Jahr: Anatomie et Physiologie. Squelette; forme et position des parties du squelette. Muscles; différentes sortes de muscles - Fonction des muscles; articulations. Appareil digestif; digestion; aliments. Viertes Jahr: Anatomie et Physiologie. Sang- Appareil circulatoire; circulation. Appareil respiratoire; respiration. Le larynx – La voix. Appareil urinaire - La peau, structure et fonction. Systeme nerveux - Nerfs moteurs et sensitifs. Organes des sens: toucher, goüt, odorat, ouie, vue. Grandes divisions du règne animal, caracteres généraux des quatre embranchements; division des vertébrés en classes. Fünftes Jahr: Hygiène. Classification des substances alimentaires - Nourriture animale- Viandes dangereuses (trichinose, tuberculose). – Nourriture végétale - Condition nécessaire d'un bon régime alimentaire-Cuisson des aliments. Eau et boissons - Contamination des eaux - Purification de l'eau. Thé, café, cacao; leurs effets. Effets de l'alcool, de l'opium, du hachiche, du tabac. L'air- Quantité d'air nécessaire à la respiration; dangers de l'air confiné-Ventilation. Hygiene du corps- Exercice, repos, sommeil- Propreté, bains. Vétements. Habitation - Assainissement du sol - Influence des voisinages. Maladies contagieuses - Indication des principales maladies contagieuses Voies de transmission - Précautions à prendre contre la contagion; vaccination et revaccination. Précautions à prendre et régime à suivre en temps d'épidémie cholérique. Premiers soins à donner en cas d'accident: coupure, brülure, morsure, empoisonnement, hémorragie, syncope, asphyxie, insolation, noyés. *) Schon in dem enseignement primaire nimmt die Grammatik des Arabischen einen breiten Raum ein. So wird für das dritte der vier Primärschuljahre durch das Reglement v. J. 1894 verordnet: Apprendre par coeur les règles suivantes et bien comprendre le sens: Les mots-Division des mots en nom, verbe et particule-Le verbe-Division du verbe en prétérit, aoriste et impératif-Division du verbe en verbes parfaits, c'est - à dire ceux qui n'ont point parmi leurs radicales une des lettres faibles ou infirmes, et en verbes infirmes, c'est-à-dire ceux qui ont une ou plusieurs des lettres faibles

mir that, wenngleich er in dem Munde des Direktors einer arabischen höheren Unterrichtsanstalt etwas eigentümlich klingt: La langue arabe est un grand

parmi leurs radicales - De la conjugaison et de la non conjugaison du verbe-Des verbes conjugables - Des verbes non conjugables - Le verbe à l'accusatif- Le verbe au mode conditionnel - Le verbe au nominatif ou au mode indicatif- Le nom singulier, due et pluriel, masculin et féminin - Noms brefs-Noms défectueux et noms complets-Division du nom en noms déterminés et en noms indéterminés-Différentes sortes de noms déterminés - Division du nom en noms terminés et en noms non terminés par des voyelles nasales. - Les noms ou adjectifs invariables - Déclinaison et non déclinaison du nom- Les noms déclinables et les noms indéclinables - Les noms au nominatif- L'agent ou sujet - L'objet d'une action dont l'agent n'est pas nommé- L'inchoatif et l'énonciatifLe nom du verbe abstrait être et ses soeurs- L'énonciation d'Inna et ses soeurs- Les noms à l'accusatif- Les cinq especes de compléments ou termes circonstanciels - La chose exceptée avec la particule de l'exception - La situation ou terme circonstantiel d'état - Le spécificatif ou distinctif- Le compellatif-L'énonciatif du verbe abstrait (Kana) et ses soeurs - Le nom d'Inna et ses soeurs - Les noms augénitif- Le complément à une annexion - Les appositifs - Le qualificatif- Le conjonctif- Le corroboratif- Le ermutatif- La particule - Indiquer un certain nombre des particules qui influent sur e sens- Syntaxe des désinences en égard à la place qu'elles devront occuper. Dix petits morceaux en vers et en prose avec explication des mots et la maniere de bien réciter. Für die erste (unterste) Klasse aber des enseignement secondaire ist folgender grammatikalischer Stoff vorgeschrieben: La grammaire en ses deux parties: la syntaxe (nahou) et la morphologie ou la théorie des formes (sarf), qui comprend la déclinaison et la conjugaison-Définition de nahou et du sarf-Discours - Parties du discours - Le verbe, division du verbe en prétérit, aoriste et impératif - Nom d'action et ses divisions - Division du verbe primitif ou simple et verbe divisé ou augmenté, c'est-a-dire formé par l'adjonction d'un crément - Subdivisions; verbe n'ayant qu'une forme unique et invariable et verbe seconjuguant-Verbe d'approbation et dé bläme-Forme admirative ou déclamative-Elif et élif hamzé-Division du verbe en verbe sain et en verbe faible-Subdivions- Principes qui règlent la conjugaison de ces différents verbes-Division du verbe en verbe neutre et verbe actif - Verbe à la voix passive et verbe à la voix active - Division du verbe en verbe complet et en verbe défectueux. Verbe dont la derniere lettre radicale est variable et dans quels cas-Verbe dont la derniere lettre radicale est invariable et dans quels cas-Verbe au subjonctif et les cas oü l'on doit l'employer-Verbe au mode apocopé et les cas oü l'on doit l'employer-Suppression de la voyelle finale dans les verbes ayant une lettre finale pour derniere radicale. Le nom-Division du nom en nom primitif et nom dérivé-Division du nom primitif-Le nom d'action ou infinitif- Nom d'infinitif-Noms d'unité et noms de maniereDivision du nom dérivé-Le nom d'agent-Le nom de patient ou participe passif-Nom marquant l'habitude ou la profession (nom de métiers)-Termes circonstanciels ou adverbes de temps et de lieu-Noms d'instruments-Comparatifs et superlatifs - Noms dérivés faisant fonction du verbe-Noms indéclinables aux trois cas-Noms terminés par un a long-Noms indéclinables au nominatif et augénitif-Noms déclinables aux trois cas-Division du nom au singulier, duel et pluriel-Nom masculin et féminin-Division du nom en nom déterminé et nom indéterminé-Le pronom - Nom propre - L'adjectif démonstratif- L'adjectif relatif- Noms déterminés par l'article - Noms déterminés par le compellatif ou vocatif-Division du nom en noms terminés ou non terminés par le tanwin - Diminutif-Nom marquant l'origine ou la nationalité - Noms dont la derniere lettre est variable et dans quels cas-Noms dont la dernière lettre est invariable et dans quels cas - Le nom au nominatif-Lagent- Le sujet du verbe passif- L'antécédent et l'attribut et leurs divisions-Cas oü il est permis de commencer une phrase par un nom indéterminé; cas oü ils sont exprimés; cas oü ils ne le sont pas; les différentes places qu'ils peuventprendre dans la proposition - Antécédent et attribut - Le sujet du verbe kana (étre) et les verbes analogues- Verbes d'approximation-Particules faisant fonction de laissa - L'attribut de la particule inna (certes). Le nom à l'accusatif-Complément direct - L'accusatif employé exclamativement comme avertissement oumenace-Ikhtessas-Icheteghal - Complément absolu - Complément exprimant le motif de l'action-Adverbes de lieu et de temps - Accusatif indiquant la société - L'exception- Leterme circonstanciel d'état- Le spécificatif-Numératif et ses formes - Orthographe-Elif souple - Lettres que l'on adjoint et lettres que l'on supprime.

mMem- pour nou«. Ich aber lonnte, als mich Nrtin Pascha um ein Urteil über das Wahrgenommene ersuchte, zwar aus voller Überzeugung meine lebhafte Anerkennung für Vieles, was ich gesehen, aussprechen, mußte aber doch zugleich meiner Anschauung Ausdruck geben, daß die große Schwierigkeit 6'2m»lßs.mer ! ernäitiou euroveeiine et 1» eulture nationale 6«8 Nß^vtiens noch keineswegs ganz überwunden sei.

Die Verpflanzung europäischer Iugendbildung auf Ägypten hat Aliin auch »uf dem Gebiete körperlicher Ausbildung vollzogen. Der Turnunterricht und die Turnspiele sind eingeführt, und ich hatte die Ehre, eines Tages von dem Herrn Unterstaatsselretür zu dem ersten ägyptischen Schauturnen abgeholt zu werden. Es war ein schöner, großer, von Väumen und Gebäuden eingefaßter Platz, auf dem sich sämtliche Schüler der beiden Lyceen versammelt hatten und wo nun Ordnungsübungen und Wetttümpfe der verschiedensten Art mit allem Ernst eines »7«v vor sich gingen. Es hatte aber den Pascha einige Mühe getostet, die Sache durchzusetzen, nicht bei dem Khedive, der ja auf dem Theresianum in Wien seine Vorbildung erhalten hat, sondern bei einigen arabischen Kollegen, die topfschüttelnd gemeint hatten, ein solches öffentliches Produzieren körperlicher Gewandtheit verstoße gegen die äignite r,uiu»>ue. Jetzt hatten sich aber doch nicht bloß zahlreiche Engländer, Franzosen und Damen und Herren anderer Nationen zum Schauen eingestellt, sondern auch, zum Teil an den Fenstern der umliegenden Gebäude, viele Araber (etwa auch Araberinnen hinter den hölzernen Jalousien?), und der ungeheuere Jubel, mit dem die Vorführungen von allen Seiten begleitet wurden, zeigte, daß die vernünftige Anschauung durchgedrungen war. Neues übrigens habe ich bei dieser Festlichkeit nicht kennen gelernt, abgesehen von einem sehr drolligen Wettlauf mit Hindernissen am Schluß, wobei die Laufenden nicht bloß über die verschiedensten Hemmnisse hinüberllettern, sondern zu großer Heiterkeit der zuschauenden Jugend auch durch Säcke, die mit einer Art Mehl gefüllt waren, kriechen muhten. Ich Hube mir das Programm der Festlichkeit wohl aufbewahrt und darauf stets die Zieger unter den Wettkämpfern bezeichnet, wobei ich zu dem Ergebnis gelangte, daß die Türken und Kopten die kräftigsten und gewandtesten waren, nicht die Araber.

Wenn man mich endlich fragen würde, welches mein Eindruck von Begabung und Lerneifer der ägyptischen Lyceisten gewesen ist, so muß ich darauf eine zum Teil bedenkliche Antwort geben. In den unteren Klassen trat mir fast durchweg eine höchst erfreuliche Negabtheit und Frische entgegen. Die französische Stunde, der ich beiwohnte, war geradezu ein Vergnügen wegen der Munterkeit und Empfang» lichteit der Schüler. Dagegen, wenn ich in die Klassen kam, in denen die Schiller die Grenzen der Pubertät überschritten haben, war der Eindruck ein wesentlich anderer: bei sehr Vielen zeigte sich ein mattes, gleichgiltiges, träumerisches Wesen. Ich habe diesen Punkt mit beiden Direktoren, sowie mit anderen Männern in Kairo, z. V. unserem Landsmann Völlers, Bibliothekar an der Viceköniglichen Bibliothek, besprochen und von allen Seiten das Urteil gehört, daß dieser betlagens» werte Mißstand, der gerade oft bei Knaben, welche die meiste Hoffnung erweckt

l»» l)»««»ift!lche «ymnllsiiiin l«»?, I. 2

[ocr errors]
« ПредыдущаяПродолжить »