Revue des travaux scientifiques, Том 15

Лицевая обложка
Imprimerie nationale, 1895
 

Отзывы - Написать отзыв

Не удалось найти ни одного отзыва.

Содержание

Parent H Les poudingiies poillau triques p
138
pour labaissement du point de con ler p
170
Maoalhaès Le Dr P S de Notes Maghi Antoine Les lacs du Jura
303
Ma uuiAuim Le Pullin des A11 La flore des lacs du Jura p 3oô
309
Pkrrier Edmond Expéditions scien Perrot E Ilots libériens intralignem
337
Note sur les sables du bois de cielle avec la température p
348
Mohot Ch Réflexions au sujet de ia Modret G Sur les lois fondamentales
363
gélation des dissolutions p
364
Marti Le thalweg géologique de la baryum p
375
Mésier Ch Œnanlhe peucedanifoliu lutions de leurs chlorures dans lacide
376
Marei Les mouvements articulaires Mirtis Le D Henri Sur un monstre
393
Modiako Recherches sur laction du
398
Sur la composition des lois der Batraciens observés jusquà ce jour
433
Mbter E et HnnK G La valeur Les Galathéidés des mers
436
M0D1110 L et iilieit A De lac facilite du surmenage hépauque
474
Potier A Sur la propagation de lé tral p
493
NicoLAÏErr De Sur deui méthodes et
497
a se art Sur la propagation des ondes syndaclylie Mains et pied four
545
Lirossiu G et Lannois Note sur lab élastiques dans le ligament cervical
548
Pimiii Ed et RocBiBBOin A T de Distribution des stomates foliaire
566
Note sur lhibernation des Hiron Florale adventive des Saules tê
571
et St Observations photogra noble p
575
algériens et descriptions despérés cond ordre renfermant un paramètre
583
Pisari F Relation entre les poids leur p
584
faune circaeuropéenne p 660 de M Lindelôf sur lapplication de
590
Mortillet Gabriel de Congrès anthro Moutard Sur une classe de polynômes décomposables en facteurs linéaires
601
Prillieux Maladies des plantes flexion dans les équaloriaux coudé
608
Patocillard Le Myliltopm p 577 dun affleurement de terrain juras
703
Pachos V et Cabvallo J Recher Pallabt Note sur la classification et
736
Michaut Le Dr Du pied préhensile Milhe Edwards A et Grardidiib A
765
Raymond Le D Paul Poteries néoli les animaux p
780
Mémer et ViaidGrandMarais Plantes Rott p
869
rure de carbone p ui4 pour la flore dAuvergne p
879
Observations nouvelles sur la des lrédinées p
884
Michelsor A Les méthodes interfé phre cyané et de lélher campho carbonique p
886
dérivés des élhers cyanacéliques
887
Regihbart Le Dr Maurice Voyage de influences grécoromaines p
918
Lmossikr et Lkhoire Contribution à p
945
Rahodd G Étude géologique sur le de pisciculture de la SeineInférieure
977
p 113o le genre Hagenmulleria de Bourgiii gnat p
1033
Direction du gros orteil par rap 1 Sur quelques oeufs dInsectes trou
1039
Massart J et Vandirvbldk E MaïerEïmar C Description de
1057
Pelabofi H Sur la combinaison de p
1061
Élude comparée des acides nitro Ollitier et Leven Recherches sur
1101
au au Dégénérescence mentale et Mailfiit Sur la solubilité de loxooe
1136
tion de M Ch AUuaud p 66a Sur les groupes de transformations
1149
Rakviir L Expériences sur le méca de lobservatoire de Bordeaux p
1160
rares de Longicornes capturées par p
1166
héléromères nouveaux p 814 gation de lélectricité p
1176
Pages C Physiologie de la matière
1283
dun carbure du calcium cristallisé p
1292
Painleve Sur une application de
1297
Mer Ern Une maladie du Mélèze ménoptères et des Diptères p 190
1302

Другие издания - Просмотреть все

Часто встречающиеся слова и выражения

Популярные отрывки

Стр. 63 - Humbcrt exprime, à l'aide des fonctions elliptiques, l'aire comprise sur un ellipsoïde entre les deux boucles de la courbe de contact de la développable circonscrite à l'ellipsoïde et à une sphère, le centre de la sphère étant supposé sur un des axes de la quadrique. Si l'on applique cette formule au paraboloïde elliptique, les fonctions elliptiques disparaissent. L'aire .« comprise sur le paraboloïde elliptique...
Стр. 75 - G dont le sens est déterminé par la condition qu'au-dessus de la droite le point décrivant aille de a en b; les segments a'b' et a"b" déterminent de même deux autres cycles C
Стр. 163 - Kaufmann démontre par de nouveaux faits que le pancréas règle la glycosoformation hépatique, en versant dans le sang un produit qui exerce une action frénatrice directe sur le tissu du foie. En traversant le pancréas, le sang se charge du produit de la sécrétion interne de cette glande, puis transporte ce produit au contact des cellules hépatiques dont l'activité glycoso-formatrice se trouve ainsi modérée. L'intensité de cette action frénatrice est nécessairement en rapport avec l'abondance,...
Стр. 97 - La ligne de gravité, c'est-à-dire la ligne qui passe par le centre de gravité du corps, arrive en bas, en avant de l'articulation tibio-tarsienne, dans un plan transversal situé en avant de l'apophyse du cinquième métatarsien. Prolongée par en haut, cette ligue passe en avant du moignon de l'épaule et traverse le pavillon de l'oreille vers son milieu.
Стр. 40 - La chromatine de la vésicule germinative se résout en petites masses irrégulières, qui se dispersent dans le vitellus, de même que dans la chromatolyse des cellules folliculaires. Chaque masse chromatique se comporte alors comme un petit noyau et donne naissance à une figure karyodiérétique rudimentaire, composée d'un petit nombre de chromosomes et d'un nombre correspondant de filaments achromatiques.
Стр. 66 - BIOCHE. Sur les normalies des courbes. Communication des théorèmes suivants : Si deux normalies (surfaces engendrées par des normales à une courbe) ont même courbure tout le long de leur directrice, elles se coupent sous un angle constant ou bien elles admettent pour bissectrices des normalies développables. Si deux normalies se coupent sous un angle constant, elles ont même courbure tout le long de leur directrice (p. 51 — 52). M1 2 a«, M2 2 d.
Стр. 48 - ... constater qu'elles n'entrent pas en relation avec le noyau, que dans certaines cellules les fibres nerveuses restent réunies en faisceau et décrivent une spire autour du noyau avant de se séparer (cylindre-axe intracellulaire); que dans d'autres cellules nerveuses les fibrilles s'écartent régulièrement les unes des autres, dès leur pénétration dans la cellule, et décrivent des lignes spirales dans les couches les plus superficielles, corticales du protoplasma; que les régions du protoplasma...
Стр. 61 - Math., i889); c'est cette démonstration que je voudrais rappeler ici rapidement. On connaît le théorème de M. Schwarz, d'après lequel une courbe de genre supérieur à l'unité ne peut admettre une infinité de transformations birationnelles en elle-même dépendant d'un paramètre arbitraire. J'en ai donné (/oc. cit., Chap. III) une démonstration très simple, à l'aide de la considération des intégrales de première espèce. C'est de ce théorème que peut se déduire immédiatement la...
Стр. 51 - D'où suit l'inutilité des recherches ayant pour but la réalisation artificielle du protoplasme. Leur objet serait-il atteint, que le protoplasme produit serait incapable de vivre. Le protoplasme, dans la cellule, est subordonné au noyau, sous l'influence duquel il vit, se nourrit, s'accroît et se multiplie. Le protoplasme n'est donc point primitif et le noyau secondaire. Il est infiniment probable que le noyau est primitif et que, secondairement, il a produit le protoplasme. C'est le noyau cellulaire,...
Стр. 41 - Chaque masse chromatique se comporte alors comme un petit noyau et donne naissance à une figure karyodiérétique rudimentaire, composée d'un petit nombre de chromosomes et d'un nombre correspondant de filaments achromatiques. Ces figures ne sont pas accompagnées de centrosomes. Le vitellus se fragmente en masses le plus souvent inégales, dont les unes renferment une ou plusieurs figures karyodiérétiques, dont les autres en sont dépourvues.

Библиографические данные