Traité élémentaire de physique céleste, Том 2

Лицевая обложка
Carilian-Goeury et V. Dalmont, 1840
 

Отзывы - Написать отзыв

Не удалось найти ни одного отзыва.

Избранные страницы

Другие издания - Просмотреть все

Часто встречающиеся слова и выражения

Популярные отрывки

Стр. 529 - ... en raison directe des masses et en raison inverse du carré des distances est la double condition suivant laquelle s'ordonne de luimême le monde des mouvements astronomiques.
Стр. 576 - Le moyen mouvement du premier satellite, plus deux fois celui du troisième, est égal à trois fois le moyen mouvement du second.
Стр. 668 - Les marées des syzygies ne sont pas toutes également fortes, parce que les marées partielles qui concourent à leur production, varient avec les déclinaisons du Soleil et de la Lune, et les distances de ces astres à la Terre : elles sont d'autant plus considérables, que la Lune et le Soleil sont plus rapprochés de la Terre et du plan de l'équateur.
Стр. 576 - La longitude moyenne du premier satellite, moins trois fois celle du second, plus deux fois celle du troisième, est toujours égale, à très-peu près, à 180*.
Стр. 543 - Par cela seul que les mouvemens des planètes et des satellites sont presque circulaires et dirigés dans le même sens et dans des plans peu différens, ce système ne fait qu'osciller autour d'un état moyen, dont il ne s'écarte jamais que de quantités très-petites.
Стр. 698 - Chapitre précédent, pour remonter à la cause des mouvements primitifs du système planétaire, les cinq phénomènes suivants : les mouvements des planètes dans le même sens et à peu près dans un même plan ; les...
Стр. 646 - Les observations les plus précises donnent 58", 02 pour cette étendue, d'où résulte -^ pour le rapport de la masse de la Lune à celle de la Terre.
Стр. 729 - OQP'F' sont semblables, par suite du parallélisme des lignes FM , OP'. Dans toutes les sections coniques, le rayon de courbure R est égal au cube de la normale divisé par le carré du demi-paramètre. En effet, abaissons les perpendiculaires MI, M'I' sur les rayons menés à deux points infiniment voi.
Стр. 693 - Si dans les zones abandonnées par l'atmosphère du soleil, il s'est trouvé des molécules trop volatiles pour s'unir entre elles ou aux planètes; elles doivent en continuant de circuler autour de cet astre, offrir toutes les apparences de la lumière zodiacale , sans opposer de résistance sensible aux divers corps du système planétaire, soit à cause de leur extrême rareté, soit parce que leur mouvement est à fort peu près le même que celui des planètes...
Стр. 684 - C'est une chose vraiment digne d'admiration, que la manière dont tous ces phénomènes qui semblent, au premier coup d'œil, fort disparates, découlent d'une même loi qui les enchaîne au mouvement de la terre, en sorte que ce mouvement étant une fois admis, on est conduit, par une suite de raisonnements géométriques, à ces phénomènes.

Библиографические данные