Œuvres complètes de Laplace: Exposition du système du monde. 6. éd., 1835. 1848

Лицевая обложка
 

Отзывы - Написать отзыв

Не удалось найти ни одного отзыва.

Избранные страницы

Содержание

Другие издания - Просмотреть все

Часто встречающиеся слова и выражения

Популярные отрывки

Стр. 396 - Zodiaque, savoir (AL le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Cancer, le Lion, la Vierge, la Balance, le Scorpion, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau et les Poissons), l'homme a ces choses depuis la tête, c'est-à-dire depuis le Bélier, jusqu'aux pieds, qui répondent aux Poissons (2).
Стр. 486 - Séduit par les illusions des sens et de l'amour-propre, l'homme s'est regardé long-temps comme le centre du mouvement des astres, et son vain orgueil a été puni par les frayeurs qu'ils lui ont inspirées. Enfin, plusieurs siècles de travaux ont fait tomber le voile, qui lui cachoit le système du monde.
Стр. 508 - Jupiter présentent un phénomène plus extraordinaire encore que le précédent, et qui consiste en ce que la longitude moyenne du premier, moins trois fois celle du second, plus deux fois celle du troisième, est constamment égale à deux angles droits.
Стр. 144 - Ainsi les moyens mouvements angulaires de ces trois satellites suivent à peu près une progression sous-double. S'ils la suivaient exactement, le moyen mouvement du premier satellite, plus deux fois celui du troisième, serait rigoureusement égal à trois fois le moyen mouvement du second satellite.
Стр. 253 - ... proportionnelles à leurs distances à cet astre. Alors, la lune sans cesse en opposition au soleil, eût décrit autour de lui , une ellipse semblable à celle de la terre ; ces deux astres se seraient succédé l'un à l'autre sur l'horizon ; et comme à cette distance , la lune n'eût point été éclipsée, sa lumière aurait constamment remplacé celle du soleil.
Стр. 456 - Newton considéra que si la pesanteur terrestre retient la lune dans son orbite , les planètes doivent être retenues pareillement dans leurs orbes , par leur pesanteur vers le soleil , et il le démontra par la loi des aires proportionnelles aux temps ; or il résulte du rapport constant trouvé par Kepler...
Стр. 435 - à la soixante-dixième année de mon âge , constitué « personnellement en justice, étant à genoux, et ayant « devant les yeux les saints Évangiles que je touche de « mes propres mains; d'un cœur et d'une foi sincères, « j'abjure, je maudis et je déteste l'erreur, l'hérésie du
Стр. 256 - ... la longitude moyenne du premier satellite, moins trois fois celle du second, plus deux fois celle du troisième. En même temps , elle a donné naissance à une inégalité périodique qui dépend de la petite quantité dont les moyens mouvemens s'écartaient primitivement du rapport que nous venons d'énoncer.
Стр. 410 - Traité des grandeurs et des distances du soleil et de la 'lune , dans lequel il expose la manière ingénieuse dont il essaya de déterminer le rapport de ces distances. Aristarque mesura l'angle compris entre les deux astres , au moment où il jugea l'exacte moitié du disque lunaire , éclairée. A cet instant , le rayon visuel mené de l'œil de l'observateur , au centre de la lune , est perpendiculaire à la ligne qui joint les centres de la lune et du soleil ; ayant donc trouvé l'angle à...
Стр. 288 - ... prolongée comme on vient de le dire, qu'il faut rapporter les mesures des degrés et du pendule observées sur les continents. Or on prouve facilement que la pesanteur ne varie sensiblement du point du continent au point correspondant de la surface du fluide supposé, qu'à raison de la distance de ces deux points, lorsque la pente jusqu'à la mer est peu considérable. On ne doit donc, dans la réduction de la longueur du pendule au niveau de la mer, avoir égard alors qu'à la hauteur au-dessus...

Библиографические данные