Bibliothèque Latine-Française, Том 81

Лицевая обложка
C. L. F. Pancoucke, 1831
 

Отзывы - Написать отзыв

Не удалось найти ни одного отзыва.

Избранные страницы

Другие издания - Просмотреть все

Часто встречающиеся слова и выражения

Популярные отрывки

Стр. 348 - Le soc languit sous des bras mutilés. Près de la borne où chaque État commence, Aucun épi n'est pur de sang humain : Peuples, formez une sainte alliance, Et donnez-vous la main.
Стр. 412 - Le grain dont l'homme fait son pain n'est point un don de la nature, mais le grand, l'utile fruit de ses recherches et de son intelligence dans le premier des arts; nulle part sur la terre on n'a trouvé...
Стр. 434 - Que j'entende le bœuf gémir sous l'aiguillon , Qu'un soc long-temps rouillé brille dans le sillon. Veux-tu voir les guérets combler tes vœux avides ? Par les soleils brûlants , par les frimas humides, Qu'ils soient deux fois mûris et deux fois engraissés : Tes greniers crouleront sous tes grains entassés. Toutefois dans le sein d'une terre inconnue Ne va point vainement enfoncer la charrue.
Стр. 412 - ... et choisir entre mille et mille autres cette herbe précieuse ; il a fallu la semer, la recueillir nombre de fois pour s'apercevoir de sa multiplication, toujours proportionnée à la culture et à l'engrais des terres. Et cette propriété, pour ainsi dire unique, qu'a le froment de résister, dans son premier âge, au froid de nos hivers, quoique soumis, comme toutes les plantes annuelles, à périr après avoir donné sa graine; et la qualité merveilleuse de cette graine qui convient à...
Стр. 357 - Vicini quo pacto niteant, id animum advertito : in bona regione bene nitere oportebit. Et uti eo introeas et circumspicias, uti inde exire possis. Uti bonum caelum habeat, ne calamitosum siet, solo bono, sua 3 virtute valeat.
Стр. 445 - Sunt qui properent , atrjue if a pronuncient , festinatam sementem sœpe decipere , seroûnam sempcr ( xvui , 56). On doit conclure de tout ce que nous venons de dire que, quoique les anciens fussent disposés à consulter les signes célestes pour fixer l'époque des semailles , ils avaient égard à des signes moins équivoques ; à ceux fournis par le sol et la température, et enfin que , quoiqu'ils eussent deux époques pour confier les grains à la terre, ils ne comptaient guère que sur les...
Стр. 198 - Augurmus qui Sp. Maelium coarguerat farris pretium in trinis nundinis ad assem redegit undecimus plebei tribunus, qua de causa statua ei extra 16 portam Trigeminam a populo stipe collata statute est.
Стр. 412 - Et cette propriété, pour ainsi dire unique, qu'a le froment de résister dans son premier âge, au froid de nos hivers, quoique soumis, comme toutes les plantes annuelles, à périr après avoir donné sa graine ; et la qualité merveilleuse de cette graine, qui convient à tous les hommes, à tous les animaux, à presque tous les climats, qui d'ailleurs se conserve long-temps sans altération, sans perdre la puissance de se reproduire ; tout nous démontre que...
Стр. 196 - Pecunia ipsa a pecore appellabatur. Etiam nunc in tabulis censoriis pascua dicuntur omnia , ex quibus populus reditus habet , quia diu hoc solum vectigal fuerat.
Стр. 270 - Pythagoricae sententiae damnata : ut alii tradidere, quoniam mortuorum animae sint in ea. Qua de causa parentando utique adsumitur. Varro et ob haec flaminem ea non vesci tradit, et quoniam in flore ejus litterae lugubres reperiantur.

Библиографические данные