Eléments de physique expérimentale et de météorologie, Том 2

Лицевая обложка
Libr. de L. Hachette et Cie, 1853 - Всего страниц: 852
 

Отзывы - Написать отзыв

Не удалось найти ни одного отзыва.

Содержание

Considérations générales
52
De la gravité et de lacuité des sous
59
De la réflexion de la lumière sur une surface plane
72
Lois des vibrations des lames ou des tiges
73
Variations diurnes
76
Miroirs coniques et cylindriques
78
Numéros Pg
83
Des vibrations des corps dans différents milieux
102
Numéros 104 Hypothèses par lesquelles on a essayé dexpliquer comment lœil saccommode aux distances i
104
Jugement sur la couleur la forme la situation et la grandeur des objets 225
105
Vision avec les deux yeux ou vision binoculaire Stéréoscope pseudoscope
106
De la persistance des images et des couleurs accidentelles phéna kisticope 232
107
Vitesse du son dans les fluides élastiques formules théoriques
108
De quelques accidents de la vue 233
110
Chambre claire
111
Chambre noire
112
Chambre noire photographique
113
Des surfaces nodales que lon observe dans les grandes masses dair
114
Communication des vibrations sonores entre les solides et les fluides
122
De la voix humaine
132
Numéros Pages
141
Recherches du rapport de réfraction des corps opaques
173
Propriétés générales des lentillles
180
Numéros Pages
190
La lumière Manche du soleil est composée de rayons diversement
191
Numéros Pagt
200
Tonte lumière composée éprouve en se réfractant une décompo
201
Des raies du spectre
207
Numéros Page
211
De la dispersion des rapports de dispersion dans plusieurs sub
213
Structure de lœil
221
Numéros Page 232 Réfraction de la chaleur 551
233
Microscope solaire 24i
244
Microscope photoélectrique
245
Microscope composé principe de sa construction
248
Détails du microscope composé
250
Détermination des indices de réfraction des liquides et des corps mous translucides au moyen du microscope
253
Télescopes 354
258
Oculaires astronomiques 239
264
Lunettes terrestres
266
Mesure du grossissement
267
Linvention des lunettes fut une ère nouvelle pour lastronomie
268
Taches du soleil
269
Lumière zodiacale
275
Apparence du globe de la lune
278
Lumière cendrée
281
Apparence des comètes
286
Des étoiles et de leur distance à la terre
291
Etoiles doubles
295
Nébuleuses
296
Hypothèses sur le mode dexistence de la lumière
299
Description de lappareil général de diffraction
310
Loi du cosinus
311
Franges intérieures produites dans lombre des corps déliés ou
320
Franges intérieures
327
Réseaux a mailles carrées
336
Mesures expérimentales de Newton
342
Phénomène général de la double réfraction
360
Cristaux à deux axes
366
Double réfraction du verre comprimé
375
Micromètre à double image
376
Polarisation par réflexion
380
Polarisation par simple réfraction
383
Polarisation par réfraction irrégulière
384
Loi de M Brewster sur langle de polarisation
386
Loi de Fresnel sur lintensité de la lumière réfléchie
389
Anneaux colorés dans les cristaux à deux axes
417
Franges hyperboliques ou parallèles produites par les cristaux
419
Cristaux superposés cristaux colorés verre trempé etc
421
Houpes colorées de la lumière polarisée
423
Microscope polarisant dAmici
424
Expériences de M de Sénarmont sur la polarisation chromatique des substances biréfringentés et isomorphes
426
Motifs de rapprocher ces deux ordres de phénomènes
429
Lois expérimentales établies par M Biot Découverte de quartz inverses et des pouvoirs rotatoires des liquides et des gaz
431
Théorie de Fresnel
436
Appareil de M Biot pour observer les phénomènes de polarisation rotatoire dans tous les corps
441
Appareil compensateur de M Soleil
451
Observations générales
458
Proposition I
465
Proposition III
474
Proposition VI
480
Proposition IX
487
Proposition XI
493
De lexistence de la chaleur rayonnante et de lidée quon p ut
502
Vitesse de la chaleur
512
La quantité de chaleur réfléchie perpendiculairement sur les deux
518
Pouvoir diffusif
525
Loi du refroidissement dans les gaz
536
Conductibilité des solides 342
547
tensité
551
Variation du pouvoir réflecteur avec la nature du flux incident
554
Polarisation de la chaleur par réflexion par réfraction simple rapports dinsensité
555
Polarisation par émission
558
Conclusions
559
Des quantités de chaleur et des moyens de les comparer
561
Calorimètre de Lavoisier et de Laplace
562
Méthode des mélanges 36 4
568
Capacité des gaz pour la chaleur Méthode de MM Delaroche et Bérard
570
Méthode de Dulong et de MM Delarive et Marcet
573
Rapport des capacités des gaz à pression constante et à volume constant Définitions et méthode de Dulong
577
Méthode de MM Clément et Désormes
582
Capacité des gaz sous diverses pressions formule de Poisson
583
Tableaux des chaleurs spécifiques
584
Remarques sur les neuf tableaux précédents
593
Chaleur latente de fusion Chaleur latente de la glace
596
Formules de M Person pour exprimer la chaleur latente des corps solides
599
Calorique délasticité
603
Quantités de chaleur contenues dans les vapeurs daprès les obser vations de M Pouillet
605
Chaleur latente de la vapeur deau daprès les observations de M Regnault
608
Chaleur latente de diverses vapeurs au point débnllition des liquides
611
Chaleur des combinaisons Résultats de Lavoisier et de la place Rumford Despretz
613
Résultats de Dulong
614
Chaleur animale
630
Mélanges réfrigérants
636
Limite des neiges perpétuelles
648
Du serein de la rosée du givre et de la gelée
713
De la pluie de la neige du verglas du grésil et de la grêle
719
Des phénomènes lumineux
732
Explication du phénomène de larcencicl
738
Halos et parhélies
745
Des effets du tonnerre lorsquil tombe sur la terre
753
De lorigine de lélectricité atmosphérique et de la formation
763
Considérations générales
772
Inclinaison
778
Discussion de quelques formules
784
Historique
800
Expériences de M Fizeau 869
809
Considérations générales
821
Tissus végétaux i
829
Expérience de Fresnel sur les franges produites par la des rayons réfléchis
846
CHAPITRE II
851

Другие издания - Просмотреть все

Часто встречающиеся слова и выражения

Популярные отрывки

Стр. 46 - Que, dans un même lieu et pour un même pendule, les durées des oscillations sont entre elles comme les racines carrées des longueurs des pendules; 3°...
Стр. 747 - Nollet, entreprenait de prouver par une comparaison bien suivie des phénomènes, que le tonnerre est entre les mains de la nature, ce que l'électricité est entre les nôtres, que ces merveilles dont nous disposons maintenant à notre gré, sont de petites imitations de ces grands effets qui nous...
Стр. 350 - La différence était telle, à -{- 27° centigrades , que si , pour l'air sec, on prenait comme rapport du sinus d'incidence au sinus de réfraction, pour le passage de la lumière du vide dans l'air, le nombre 1.0002945, ce rapport devenait pour le passage du vide dans l'air humide : 1.0002936.
Стр. 793 - Alors l'éclat des rayons varie subitement d'intensité, dépasse celui des étoiles de première grandeur ; ces rayons dardent avec rapidité, les courbes se forment et se déroulent comme les plis et replis d'un serpent; puis les rayons se colorent; la base est rouge, le milieu vert, le reste conserve sa teinte lumineuse jaune clair.
Стр. 761 - M. le curé de Moustiers, chantait l'épître, lorsqu'on entendit trois détonations de tonnerre qui se succédèrent avec la rapidité de l'éclair. Le missel lui fut enlevé des mains et mis en pièces; il se sentit lui-même serré étroitement au corps par la flamme, qui le prit de suite au cou. Alors, par un mouvement involontaire, ce jeune homme, qui avait d'abord jeté de grands cris, ferma la bouche, fut renversé, roulé sur les personnes rassemblées dans l'église, qui toutes avaient été...
Стр. 762 - Il a été fatigué d'une insomnie absolue pendant près de deux mois ; il a eu les bras paralysés, et souffre des différentes variations de l'atmosphère. « Un jeune enfant fut enlevé des bras de sa mère et porté à six pas plus loin : on ne le rappela à la vie qu'en lui faisant respirer le grand air.
Стр. 705 - ... se répandit sur toute la campagne. Presque aussitôt un orage éclata sur les bois situés au nord-nord-ouest du lieu où s'était montré le météore, et fut accompagné d'une grêle à grains extraordinairemcnt gros.
Стр. 100 - ... quand les parties qui la constituent ne sont pas arrangées symétriquement autour de son centre, les modes de division dont elle est susceptible affectent des positions déterminées par la structure même du corps; et que chaque mode de division , considéré en particulier, peut toujours, en subissant toutefois des altérations plus ou moins considérables, s'établir dans deux positions également déterminées, de sorte qu'on peut dire que, dans les lames circulaires hétérogènes, tous...
Стр. 749 - Monsieur, des lames de feu degàio pieds de longueur et d'un pouce de grosseur, qui faisaient autant ou plus de bruit que des coups de pistolet ; en moins d'une heure, j'eus certainement trente lames de cette dimension, sans compter mille autres de 7 pieds et au-dessous.
Стр. 400 - ... de M. Arago , et qui sont d'ailleurs confirmés par celle dont nous allons bientôt parler ; si , au contraire , on ne met plus en question le sens de polarisation des rayons ordinaires et extraordinaires , l'expérience actuelle devient une seconde démonstration de ces principes. En effet , lorsque les axes des deux lames étaient parallèles , les rayons qui avaient éprouvé les mêmes réfractions dans ces deux cristaux se trouvaient polarisés suivant la même direction , et ceux de noms...

Библиографические данные